Cette main qui tient le feu sur "Traction-Brabant" par Patrice Maltaverne


"Publié par les Éditions Exopotamie, dans sa collection Éclats, "Cette main qui tient le feu" de Tom Saja est son quatrième recueil de poésie publié en l'espace... d'un an (chez des éditeurs différents) !

Ce qui m'a plus intéressé dans ce livre, c'est sa progression. Ici, la véritable unité du recueil ne réside pas dans chaque poème en prose qui le compose, que l'on pourrait qualifier de séquence, mais dans l'ensemble des textes qui constituent une telle progression.

Ainsi, il s'agit d'un road movie très cinématographique, grâce aux images visuelles qui le situent dans l'espace. 

D'ailleurs, chaque texte va très vite. Il ne s'attache guère au moment présent, sauf dans la toute dernière partie. C'est cela qui m'a beaucoup plu. Au début c'est le passé, et à la fin du livre, c'est déjà le futur. Et au milieu, il y a ce lac, figuré à plusieurs reprises de manière abstraite.

La multiplication des points de vue semble également participer de ce rythme rapide : la plupart du temps, le "nous" l'emporte, mais pas mal aussi le "tu" (qui n'est pas tu), parfois le je (pas trop, lui a tendance à s'effacer) et enfin le "il", dans les derniers textes.

Ça va tellement vite que l'auteur donne l'impression d'emmener avec lui toute l'espèce humaine depuis la préhistoire : "Cette main qui tient le feu", littéralement. Avec l'amour des bivouacs de trappeurs à la manière de Jack London.

Cette odyssée, pour expéditive qu'elle soit (longue d'une centaine de pages), ne manque néanmoins pas de lyrisme, qui ajoute son élan à la progression de l'écriture.

En témoigne, par exemple, ce poème, extrait de "Cette main qui tient le feu", de Tom Saja :

"Certains jours
nous n'étions qu'un thé brûlant sur le rebord de la
cabane
qu'une montagne de pacotille sous la dent d'un
ogre
des pas dans le sable que les bourrasques effaçaient
aussitôt
du sang sur les ronces des raccourcis
une vague infime
une ride infirme sur le front d'un clown"

L'illustration de couverture est de Xarli Zurell.

Si vous souhaitez vous procurer "Cette main qui tient le feu", de Tom Saja, qui est vendu au prix de 17 €, rendez-vous sur le site de l'éditeur : https://exopotamie.com/collections/livres/products/cette-main-qui-tient-le-feu

Patrice Maltaverne. "


Article paru sur "Traction-Brabant" le 4 septembre 2022 :